Archive pour le ‘iRex’ catégorie

Test de l’iLiad V2 – 1ère partie

7 décembre 2007

iLiad V2Voici aujourd’hui la première partie d’un test sur l’iLiad V2, le tout visible en vidéo.

L’iLiad est donc un lecteur epaper au format 8,1 pouces (soit plus grand que les Sony PRS-500, PRS-505 et Cybook Gen3 au format 6 pouces). Cette différence de taille permet de lire plus correctement les PDF non taillés pour ce format. Il commence à être intéressant de lire des livres scannés comme on en trouve sur Gallica.

Très intéressant par rapport au Sony Reader, le zoom sur les documents pdf peut être très précis et n’est pas limité à la taille 100%.

Livre scanné en mode trait vu sur l’iLiad :
Livre scanné en mode trait vu sur l'iLiad

Livre scanné en mode trait vu sur le PRS-505 :
Livre scanné en mode trait vu sur le PRS-505

L’aspect mémoire de l’appreil est lui aussi très intéressant. On peut évidemment stocker des documents dans la mémoire interne de 128Mo mais aussi utiliser une carte MMC, compact flah, ou encore une clé USB. Par ailleurs, l’iLiad est est reconnu comme un disque dur, ce qui permet de l’utiliser sur toute plateforme (Windows, Mac, Linux…).

Les emplacements mémoire sur l'iLiad V2

L’avantage de la bête c’est aussi sa connectivité. Il comprend bien évidemment la connectique USB, la connectique réseau filaire et le wifi. Attention à ne pas trop abuser de ce dernier pour économiser la batterie.

Jack stéréo 3.5 et connection de l'adptateur

Basé sur un noyau Linux, l’appareil est évolutif et la mise à jour du firmware peut se faire directement en WiFi.

Côté contenu, il lit les formats PDF (y comprit avec mots de passe), HTML, TXT, JPG, BMP, PNG et Mobipocket. Sa dalle e-ink affiche 16 niveaux de gris ce qui double sa palette par rapport au modèles 6 pouces disponibles aujourd’hui.

Dilbert en PDF vu sur l'iLiad

En contre-partie, l’appareil est plus grand (et épais) et plus lourd puisqu’il pèse 390g contre 250g environ pour le Sony PRS-505 pour des dimensions de 217 mm x 155 mm x 16 mm. Sa résolution est de 768×1024 pixels, en 160 DPI.

iLiad V2 vs Sony PRS-505

Lors de mes tests, l’iLiad a été plus rapide pour tourner les pages que le PRS-505. Par contre, il faut compter 40 secondes à l’allumage alors que c’est quasi instantanné sur le Sony si celui-ci est en mode veille.

Le design de l’iLiad ne vaut pas celui du Sony PRS-505 qui fait un peu plus « brut » et un peu plus design « professionnel ».

Le point noir de l’iLiad c’est la gestion des marques pages. En effet, il n’y en a pas. Si vous quittez un livre et que vous y revenez, vous retomberez sur la dernière page lue, mais impossible de créer plusieurs marques pages pour un même livre. J’ai dû mal à y croire tellement cette fonctionnalité me paraît indispensable, peut-être ais-je loupé une étape…

Ah oui, j’oubliais, l’autre point noir, c’est son prix. Il faudra compter 649 € TTC, en vente chez 4Dconcept pour la France, ce qui le destine plus à une utilisation professionnelle.

Dans la suite de ce test, j’aborderais le stylet et la prise de note sur l’iLiad V2, une fonctionnalité très intéressante.

Découvrir le test en vidéo :